fbpx

Nadav Lapid, le réalisateur israélien récompensé à Cannes

par | 30 août 2021 | Blog, Et si on sortait ?, Non classé | 0 commentaires

Le Festival de Cannes a eu lieu il y a bientôt un mois. Parmi les prix du jury, le Genou d’Ahed, film franco-israélien, réalisé par Nadav Lapid. 
Le film est déjà sorti dans les cinémas israéliens, et sera sur grand écran courant septembre dans les salles de cinéma françaises.
En attendant, on patiente avec le teaser et on découvre les autres films de Nadav Lapid. 

Qui est Nadav Lapid ? 

Né le 8 avril 1975 à Tel-Aviv, dans une famille d’artistes, Nadav Lapid étudie l’histoire et la philosophie, autant à Tel Aviv qu’à Paris, avant de se lancer dans le cinéma.
À son actif : 6 courts-métrages et 4 longs-métrages, dont le dernier, “le genou d’Ahed”  qui remporte le prix du jury au festival de Cannes, ex-aequo avec “Memoria” de Apichatpong Weerasethakul. 

Le scénario de son tout premier long métrage, « Le Policier », est écrit en 2008, lors de la résidence Ciné fondation du Festival de Cannes : une plongée choc dans la société israélienne, qui confronte les points de vue d’une unité de police anti-terroriste à ceux de jeunes insurgés politiquement à gauche.

 Voir la bande annonce :

Un réalisateur aux multiples casquettes

Nadav Lapid, en plus d’être réalisateur, est scénariste, comédien, écrivain et critique littéraire. Il a souvent été souvent membre du jury lors de nombreux festivals de films. 

En 2011, il reçoit le prix spécial du Jury du Festival International du Film de Locarno, qu’il rejoint quelques années plus tard. En 2016 c’est la Semaine de la critique du Festival de Cannes qui le compte parmi son jury. Il est également membre du jury de la compétition internationale pour le Festival du film de La Roche-sur-Yon 2018. 

 Récompenses

Lors de Berlinale 2019, il obtient l’Ours d’or pour le film Synonymes, dont il est le réalisateur. Le film suit Yoav, un jeune homme qui quitte Israël pour Paris, dans l’espoir de devenir français.

Voir la bande annonce :

En 2021, c’est son dernier film, Le genou d’Ahed, qui reçoit le prix du jury du festival de Cannes.
Il est également chevalier des arts et des lettres ! 

Le Genou d’Ahed, dernier film de Nadav Lapid récompensé à Cannes 

https://www.ecranlarge.com/media/cache/1600x1200/uploads/image/001/388/sbogecptmnk5kwij9efwecccfie-105.jpg

 Le spectateur se retrouve dans le quotidien de Y, cinéaste en plein casting pour son prochain film, “le genou d’Ahed”.

 Ahed, c’est Ahed Tamini, une jeune palestinienne de 16 ans qui avait été condamnée à huit ans de prison après avoir giflé un soldat israélien, en 2017. La vidéo était d’ailleurs devenue virale sur les réseaux sociaux. 

Un député israélien avait déclaré qu’elle aurait dû, au minimum, recevoir une balle dans le genou, traitement usuellement réservé aux terroristes pour les immobiliser. 

Y est invité dans le désert d’Areva pour présenter son film. Amour, deuil, pays sous tension… Le film promet de nous immerger au cœur de l’israélien conscient des réalités de son pays. 
Avshalom Pollak, comédien originaire de Haïfa, mais aussi danseur et directeur artistique, interprète brillamment le personnage de Y, qui fait fortement penser à Nadav Lapid lui-même. 

Le teaser :“Le Genou d’Ahed” 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 5 =

Pin It on Pinterest

Share This