fbpx

jahnoun

Tous les samedis midi, Yuval propose des Jachnun faites maison, à se faire livrer directement chez soi, ou à venir chercher à côté du métro Voltaire.
Euh, mais la Jachnun c’est quoi ? Et Yuval, c’est qui ? …Interview pour les papilles !

Hello Yuval ! Qui es-tu et que fais-tu à Paris ?
Je m’appelle Yuval, je vis à Paris depuis un an.
À la base, je suis journaliste. Je travaillais sur la chaîne I24news en Israël. J’y ai rencontré ma copine actuelle, une française, qui avait fait son alyah. Elle est repartie vivre en France, et après une année d’amour à distance, je l’ai rejoint à Paris.
L’histoire classique… Je suis tombé amoureux de la langue française, de la culture, de la ville de Paris. Je continue toujours mes projets de journalisme et de photographie… et j’adore aussi cuisiner !

Quelle est ta relation à la cuisine ?
J’ai toujours adoré cuisiner, autant pour moi que pour ceux que j’aime. Quand j’étais israël, je cuisinais plutôt de la cuisine italienne et française.
Quand je suis arrivée ici, la cuisine de la maison m’a manqué alors j’ai commencé à cuisiner des plats israéliens, yéménites… La cuisine Yéménite est celle que je connais le mieux. Et l’incontournable de la cuisine Yéménite, c’est la jachnun. Ça se mange le samedi matin, en mode brunch.
J’ai jamais acheté de Jachnun à l’extérieur, celle que je mange, c’est celle que ma mère cuisine. C’est d’ailleurs elle qui m’a transmis la recette !

Ça se prépare comment ?
La Jachnun, c’est une pâte classique à base d’eau, de farine et de sel. La difficulté est de trouver la quantité pour arriver à la bonne texture. Mais bon, là ça va encore.
Ensuite ça se complique. Il faut laisser reposer la pâte au moins 24 heures ! Après cela, elle doit être ouverte et découpée en fines tranches. Cela demande de la technique et beaucoup d’essais ! Elle est roulée puis cuisinée à feu doux… pendant au moins 15 heures !
Tu peux pas vouloir une Jachnun pour le lendemain… le processus demande de la patience et du temps ! D’ailleurs, c’est ce temps de cuisson qui lui donne cette couleur si unique.
Ça se mange avec du srug, une sauce typique du Yémen préparée avec des piments piquants. D’autres l’accompagnent d’une salade de tomate, d’un œuf dur…



Comment as-tu commencé à en vendre ? 
Je suis inscrit sur pas mal de groupes d’israéliens et la question “Où trouver de la jachnun à Paris ?” revenait souvent.
J’ai voulu y répondre, pour le plaisir. Et puis c’était l’occasion d’apprendre à la cuisiner. Il faut aussi avoir une casserole spéciale pour préparer la Jachnun. Je l’ai fait venir d’Israël, on a planifié un zoom avec ma mère … et j’ai essayé plein de fois, jusqu’à ce que ça marche !
La première semaine, quelques personnes sont venues à la maison pour la goûter. Un de mes amis qui est chef cuisinier m’a donné son avis.
Et petit à petit, les commandes ont explosé !

NDLR : La jachnun s’achète à 40% pour le goût et à 60% parce qu’elle rappelle Israël. Et elles sont disponibles uniquement le samedi midi .

Vous souhaitez goûter ce plat typique des juifs yéménites ? Contactez Yuval Ozery | Facebook pour plus de détails !

 

Pin It on Pinterest

Share This